Taking too long? Close loading screen.

Promotion Santé

à propos de

Promotion Santé

La promotion de la santé est un ensemble de pratiques spécialisées de santé publique visant le renforcement du pouvoir d’agir des personnes et des communautés sur leurs conditions de vie et de santé.

Celui-ci se fait à l’aide de stratégies d’interventions telles que l’élaboration d’une politique publique saine, la création de milieux favorables, le renforcement de l’action communautaire, l’acquisition des aptitudes individuelles et la réorientation des services de santé.

La réalisation d’actions en promotion de la santé mobilise des systèmes d’action complexes et multiniveaux. Elle implique une diversité d’acteurs issus de différents secteurs de la société, qui adaptent leurs actions au contexte dans lequel elles sont mises en œuvre, favorisant la participation des populations, et promouvant l’équité en matière de santé.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU CLS

Promotion Santé

La santé, l’affaire de tous

De la pollution aux changements climatiques, de l’accès à l’eau potable, à la qualité de l’air, à une éducation de qualité et à un revenu suffisant pour une vie dans la dignité, en passant par des l’aménagement des territoires et les conditions de logement, de travail et de vie, tous les secteurs peuvent avoir un impact majeur sur l’état de santé des populations. En promotion de la santé, différents milieux comme les villes, les écoles, les lieux de travail, le logement ou encore les établissements de soins et de santé peuvent fournir une structure d’action pratique.
Les personnes qui font de la promotion de la santé exercent des professions souvent complémentaires et travaillent dans une panoplie de milieux. Elles peuvent être des professionnel les de santé publique, mais aussi de tout autre secteur d’activité.
En effet, la promotion de la santé ne se limite pas aux hôpitaux ou centres de santé. Au contraire ! Tous les milieux sont propices à l’exercice de la promotion de la santé.

La santé en promotion de la santé

La santé est un concept positif et multidimensionnel. On l’associe à un état de bien-être physique, spirituel, mental, émotionnel, environnemental, social, culturel et financier de l’individu, de la famille et de la population. La santé va au-delà de l’absence de maladie. Elle est vue dans la globalité des interrelations complexes entre les individus et les environnements qui les entourent, les milieux qu’ils fréquentent tout au long de leur vie. Chaque individu et chaque groupe en donnera une définition différente en fonction de son système de valeurs, de sa culture, de son vécu et de sa vision du monde. La conception de la santé que se font les individus vivant des inégalités sociales de santé devrait orienter les interventions et les stratégies dans le domaine et dans toutes les politiques.
En promotion de la santé, la santé est une ressource de la vie quotidienne et un concept mettant en valeur les ressources sociales et individuelles ainsi que les capacités physiques. La santé est la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut d’une part, réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et d’autre part, évoluer avec son milieu ou s’adapter à celui-ci.

La Santé c'est aussi...

La santé est influencée – positivement ou négativement - par l’emploi, le logement, l’enseignement, les loisirs, les modes de vie, l’environnement… toutes ces dimensions de la vie quotidienne sont appelées "déterminants de la santé". L’outil "La santé c’est aussi" permet d’introduire la " santé" au sein d’une équipe, d’un groupe, sur une commune, dans une approche qui prend en compte ce qui influence la santé de chacun, dans son quotidien.

La santé des salariés est un enjeu pour l’entreprise. Cette notion, dont la définition a évolué au cours du temps, concerne de nombreux éléments du travail. Les obligations en la matière portent tout autant sur la sécurité, la prévention des risques et le bien-être du salarié.

La nutrition et la santé sont étroitement liées. Une alimentation saine peut avoir un effet positif sur la santé physique et mentale. De même, une mauvaise alimentation peut contribuer à des problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète, certains cancers et certaines maladies cardiaques. 

L'activité physique est très bénéfique pour la santé du cœur, du corps et de l'esprit. L'activité physique contribue à la prévention et à la prise en charge des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète.

Pour boire et satisfaire ses besoins d'hygiène, chaque personne a besoin, chaque jour de 20 à 50 litres d'eau. Si l'eau douce est vitale pour la santé, elle l'est également pour les écosystèmes qui nous fournissent notre alimentation. Le maintien de sa qualité est donc essentiel.

Le système de santé désigne l'ensemble des organisations et des institutions, des ressources et des acteurs, qui participent à la mise en œuvre de la politique de santé d'un pays. Cette notion va au-delà de celle de système de soins. Le système de santé relève de choix politiques, d'une conception morale et éthique de la santé et du bien-être de l'ensemble d'une population.

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » OMS
OBJECTIFS : mettre en œuvre des actions agissant favorablement sur les comportements des personnes, leur environnement et leurs conditions de vie.
NOTRE RÔLE : organiser, prioriser, et coordonner des actions de promotion de la santé au plus près de la population afin de créer un environnement favorable à la santé.

Promotion ou prévention ?

La prévention et la promotion de la santé sont complémentaires et mettent en œuvre des stratégies similaires. Il existe cependant des différences fondamentales entre ces deux concepts : elles poursuivent des finalités différentes, ne s’adressent pas aux mêmes publics, ne développement pas les mêmes contenus, ne se réfèrent pas à la même définition de la santé.
La prévention est centrée sur la réduction des risques : elle a pour objectif d’éviter les maladies, les problèmes psychosociaux, les traumatismes, et leurs conséquences sur la santé et le bien-être, ainsi que de détecter tôt les signes de maladies chroniques ou infectieuses par exemple, pour contrer ces derniers lorsque cela est pertinent.
La promotion de la santé est une approche positive centrée sur la santé et le bien-être, et leurs déterminants : elle a pour objectif d’influencer ces derniers positivement, de façon à permettre aux individus et aux communautés d’avoir une plus grande emprise sur leur santé, par l’amélioration de leurs conditions et de leurs modes de vie.

Déterminants de la santé

Les déterminants de la santé réfèrent aux facteurs exerçant une influence sur l’état de santé de la population sans pour autant être la cause directe des problèmes de santé. Les déterminants de la santé impliquent des facteurs individuels (p. ex., caractéristiques biologiques et génétiques, habitudes de vie) et des facteurs sociaux, économiques et environnementaux (déterminants sociaux de la santé).
Les déterminants sociaux de la santé désignent les facteurs sociaux, politiques, économiques, culturels et environnementaux interreliés qui façonnent les conditions de vie dans lesquelles les personnes naissent, grandissent, apprennent, travaillent et vieillissent. Les déterminants sociaux de la santé varient à travers le temps et les sociétés. La manière dont ils s’entrecroisent explique l’évolution des conditions de vie des personnes au fil du temps et tout au long du parcours de vie. Les déterminants sociaux de la santé influent sur la santé des individus, des groupes de population et des collectivités de différentes manières.
Les déterminants structurels réfèrent aux structures politiques, culturelles, économiques, et l’environnement naturel, le colonialisme en cours et le racisme structurel ou systémique. Ils forgent les processus qui créent des inégalités dans la répartition sociale des ressources, du pouvoir et de l’argent. Aussi appelés forces structurelles, les déterminants structurels génèrent et renforcent la stratification sociale basée sur la position socioéconomique, qui façonne les conditions de vie déterminant l’état de santé, comme l’éducation, le travail, le revenu, la sécurité sociale, le logement, l’environnement et l’accès aux systèmes de santé.
Carte de la santé et de ses déterminants.
Maquette des interrelations entre les Objectifs de développement durable (ODD) sur la santé.
Promotion Santé
Les déterminants de la santé.
Le modèle Pathway.
Les différentes catégories de déterminants de la santé.
Promotion Santé

Inégalités sociales de santé et équité en santé​

Les inégalités de santé incluent tout type de différences de l’état de santé entre groupes ou individus. Elles peuvent, à titre d’exemple, découler de facteurs génétiques, physiologiques et sont dans ce cas considérées comme inévitables.
Quant aux inégalités sociales de santé, elles sont exclusivement liées à des facteurs sociétaux extérieurs aux individus ; elles sont évitables, injustes et réversibles, construites par la société et tuent à grande échelle. Les inégalités sociales de santé sont des différences systématiques en santé qui pourraient être évitées par des moyens raisonnables. Plus généralement, les inégalités sociales touchent des groupes sociaux, hiérarchisés selon des critères relevant du niveau de richesse, des occupations manuelles ou intellectuelles, du niveau d’éducation, de la culture, de la langue, du sexe, de l’orientation sexuelle, de la couleur de peau ou de la religion.
L’équité en santé est aujourd’hui un objectif de santé publique mondial. L’équité en santé correspond au principe selon lequel tous les gens devraient pouvoir aspirer à un état de santé optimal et ne devraient pas être limités à cet égard en raison de leur race, de leur ethnicité, de leur religion, de leur sexe, de leur âge, de leur classe sociale, de leur situation socioéconomique ou de tout autre attribut social. L’équité en santé survient lorsque les inégalités sociales de santé sont réduites à néant.

Lien entre les grandes approches de la santé et la promotion de la santé

Santé des populations

La santé des populations renvoie à l’état de santé de l’ensemble de la population qui découle de facteurs interdépendants, y compris les politiques, les soins primaires, la santé publique, les facteurs sociaux et environnementaux et la répartition des inégalités. Les trois principales composantes de la santé des populations sont : les résultats de santé, les déterminants de la santé et les politiques. Les stratégies en matière de santé des populations reposent sur diverses formes de connaissances afin de promouvoir des politiques et des interventions qui améliorent la santé et le bien-être d’une population.
Il s’agit d’une approche de base en promotion de la santé, puisqu’elle se base sur la reconnaissance de la complexité et les interdépendances des déterminants de la santé.

Santé des populations

La santé publique couvre tous les efforts sociaux, politiques, organisationnels qui sont destinés à améliorer l’état de santé de groupes sociaux ou de populations entières. Elle tend à assurer la promotion de conditions de vie favorables à la santé, l’amélioration de l’état de santé de la population, la réduction des inégalités sociales et territoriales et l’égalité entre les femmes et les hommes et à garantir la meilleure sécurité sanitaire possible et l’accès effectif de la population à la prévention et aux soins.
La santé publique est une discipline combinant plusieurs secteurs de la société (épidémiologie, sciences sociales, économie, etc). Sa démarche est axée sur des fonctions de base que sont : la promotion de la santé, la surveillance de la santé, la protection de la santé, l’évaluation de la santé de la population, la prévention des maladies et des blessures, et la préparation aux urgences et interventions.
La promotion de la santé fait partie intégrante de la santé publique.

Santé communautaire

La santé communautaire est le processus par lequel les membres d’une collectivité, géographique ou sociale, conscients de leur appartenance à un même groupe, réfléchissent en commun sur les problèmes de leur santé, expriment leurs besoins prioritaires et participent activement à la mise en place, au déroulement et à l’évaluation des activités les plus aptes à répondre à ces priorités.
L’action communautaire en promotion de la santé désigne toute initiative de personnes, d’organismes communautaires, de communautés visant à apporter une solution collective et solidaire à un problème social ou à un besoin commun, contribuant à exercer un plus grand contrôle sur les déterminants de la santé, à améliorer leur santé et réduire les inégalités sociales de santé.
L’engagement et la participation des communautés dans les interventions en promotion de la santé, du début à la fin, sont un idéal en promotion de la santé. En réalité, ce n’est pas systématisé.

Santé planétaire

La santé planétaire est la santé de l’humanité et des systèmes naturels dont nous faisons partie. Elle s’appuie sur les principes d’holisme et d’interconnectivité des peuples autochtones, en renforçant les actions de santé publique et de promotion de la santé sur les déterminants écologiques et sociaux de la santé. Elle place le bien-être des personnes et de la planète au cœur de la prise de décisions, en reconnaissant que l’économie, en tant que construction sociale, doit être un outil de soutien propice à la réalisation de cet objectif au XXIème siècle.
La promotion de la santé aspire à la santé planétaire dans le cadre de ses interventions.

Santé mondiale

La santé mondiale a pour but d’atteindre l’équité en santé au niveau mondial en s’attaquant aux problèmes de santé transnationaux, aux déterminants de la santé, aux interventions et aux structures formelles qui échappent au contrôle des institutions nationales.
L’approche « Global Health » constitue une véritable prise de conscience de la médecine humaine, souvent capturée par des approches très locales et individualisées, des problématiques globales telles que le changement climatique ou encore les échanges commerciaux intercontinentaux.

Santé planétaire

L’approche « Une seule santé » vise l’optimisation des résultats de santé par le constat, l’examen et l’orientation de la symbiose entre les humains, les animaux et leur environnement commun. La priorité n’est accordée ni aux humains, ni aux animaux, ni à l’environnement. Il s’agit de transformer les systèmes de santé en mobilisant des secteurs, des disciplines et des milieux de tous horizons afin de répondre aux crises sanitaires.
Le concept One Health propose d’agir sur les conditions socio-économiques favorisant les maladies humaines et animales, et la dégradation des écosystèmes. De fait, cette politique s’inscrit dans les principes de la promotion de la santé à travers, notamment, les axes relatifs aux politiques publiques et aux environnements favorables à la santé, en y incluant une dimension résolument intersectorielle et un souci d’équité.

Santé environnementale

Le concept de santé environnementale s’intéresse aux aspects de la santé humaine comprenant la qualité de vie, déterminés par des facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux et psychologiques dans l’environnement. Plus globalement, la santé environnementale s’intéresse et veut intervenir sur les facteurs environnementaux susceptibles de nuire à la santé des générations actuelles et futures.
Les environnements sont des déterminants majeurs de la santé. Les actions de promotion de la santé doivent donc s’inscrire dans une logique de santé environnementale, pour améliorer la santé et le bien-être des populations.

Moorea surnommée l’île sœur est l’un des endroits les plus mémorables de Polynésie, de par sa beauté, son authenticité, ainsi que la convivialité et la gentillesse de sa population.

Page Facebook de la Commune

Nous situer

Commune de Moorea - Maiao © 2024. Tous les droits sont réservés.