Taking too long? Close loading screen.

Conseil Municipal du Jeudi 03 août 2023

Les élus de Moorea-Maiao étaient en conseil municipale ce jeudi 3 août. 27 élus étaient présents dont 7 sous procurations, soit 6 absents.
19 délibérations étaient à l’ordre du jour de ce sixième conseil municipal de l’année, avec un axe principal porté par 5 délibérations, sur l’eau et l'assainissement. Les élus ont aussi renouvelé leurs programmes de financement pour les différentes actions portées par l’ECIVA et la cellule de Sécurité et de prévention, validant différentes acquisitions tels qu'un véhicule léger tout terrain (VLTT), un véhicule de secours aux victimes VSAV, des sirènes d’alerte tsunami, du matériel d’équipement.
Les élus ont d’autre part approuvé la prolongation de la convention avec la BRGM relative à la réalisation de l’étude de caractérisation géophysique des ressources souterraines héliportée qui avait débuté en août 2020, puis arrêtée rapidement faute de matériel adéquat.
La commune de Moorea-Maiao a confirmé sa participation en délégation au 32 eme congrès des communs de Polynésie qui se tiendra du 18 au 22 septembre, ainsi qu’au congrès des maires et des présidents d’inter communauté de France qui aura lieu du 20 au 23 novembre à Paris.
En préambule, Evans Haumani, maire de Moorea-Maiao a présenté un nouvel élu qui siègera désormais au sein du conseil municipal, il s’agit de Temarii Teamo, entrepreneur bien connu à Moorea. Temarii Teamo est un élu de la commune associée de Paopao (liste Tapura no Moorea Maiao aux élections municipales 2020). Temarii prend la place de Hugues Hanere, démissionnaire pour raison personnelle.

Eau et Assainissement

En entrée en matière, les élus ont eu à se prononcer sur un nouvel avenant modificatif du contrat de délégation du service public d l’assainissement collectif à la Polynésienne des Eaux (avenant n°8), pour palier aux faibles volumes d’effluents entrant dans la station d’épuration.
Pour rappel, en 2010, la commune approuvait le contrat d’assainissement (pour 12, 5 ans) de délégation passée avec la SPEA devenue depuis Polynésie des Eaux. Avec ce contrat, le délégataire assure la gestion du service public d’assainissement de la zone nord de Haapiti, moyennant une rémunération perçue auprès des usagers selon un tarif préalablement validé par la collectivité.
Le contrat arrivant à échéance le 7 août 2023, sa prolongation, dans ce contexte difficilement gérable dû au faible rendement, nécessite aujourd’hui quelques modifications. Aussi, le présent avenant ayant pour objet principal :
Avec ce nouvel avenant, ces modifications devraient permettre une viabilité économique du service (en affermage) avec une qualité du service rendu aux abonnés.
Pour ce faire, la collectivité a choisi un bureau d’études pour définir les travaux et les coûts qui permettront d’affiner les nouvelles orientations du schéma directeur de l’assainissement. Ces études se feront entre mai 2023 et février 2025 moyennant un coût de 42 millions F (11 millions de la Commune et 30,9 millions de la Polynésienne des eaux). Ces études se pencheront notamment sur le projet d’un réseau d’assainissement collectif dans la zone de Temae avec une station qui serait installée au bas de la déchèterie et un raccordement progressif par tranche entre Paopao et Vaiare.
A l'issue de ces études, la commune disposera de toutes les informations techniques et financières nécessaires pour lui permettre de mettre en œuvre son schéma directeur selon le mode de gestion définie.
Pour rappel, des travaux de raccordement de la zone de Haapiti ont débuté depuis le début de l’année 2023. Une centaine d’habitations est concernée par ces travaux. À ce jour, 65 habitations ont été raccordées, concernant les 35 habitations restantes, une partie a été annulée pour impossibilité de raccordement, l’autre partie a refusé le raccordement.

Modification budgétaire

L’approbation de la première délibération a entraîné une modification budgétaire confirmée par la délibération n°2 traduite par des ajustements des sommes inscrites au budget supplémentaire. Ces ajustements permettront la hausse de rémunération d’équilibre versée par la commune au délégataire et la prise en charge de certains investissements.
Que ces ajustements ont fait l’objets d’une ventilation différente dans les chapitres dépenses de fonctionnement et d’investissement du budget annexe de l’eau et assainissement pour l’exercice 2023 qui reste inchangé et arrêté à la somme de 358 680 979 F

Recherches géophysique hélicoptères

Membre de l’agence d’aménagement et de développement durable des territoires de Polynésie française, la commune de Moorea-Maiao s’est fixé comme priorité de lancer la révision de son PGA (Plan général d’aménagement) avec celle d’un document stratégique de mise en œuvre du PGEM (Plan de gestion de l’espace maritime) et du lancement de la reconstruction du centre administratif de Afareaitu.
Pour 2022, la commune avait 7 missions inscrites dans le programme d’activité de l’agence. (Soit un coût total de 30 650 000F)
Pour 2023-2024 la commune s’est positionnée pour 10 missions dont 5 seront financées par la Commune. Le coût total de ces missions s’élève à 40 500 000F pour une contribution de la commune qui s’élève à 5 891 600F : (observatoire de l’habitat, observatoire des mobilité, révision du PGA, mise en œuvre du PGEM, valorisation d’accès mer à Moorea.)
Les autres libellés financés par le Pays sont : base de données ouvertes, études des ZA des îles du vent, mission de reprogrammation du projet Tiahura plage.
Il a donc été demandé aux élus d’approuver le financement communal du programme d’activité 2023-2023 et d’autoriser le maire à signer la convention pour ladite période.

Action de proximité

Une enquête menée par la commune en 2021 avait conclu à une population d’inactifs de l’ordre de 3700 personnes sur une population dite prioritaire de 7058 personnes. Une situation qui entraîne d’importantes difficultés chez ces habitants ce qui a conduit à l’élaboration d’un programme d’action de proximité dans les maisons de quartier de Papetoai et de Paopao concrétisé par les projets suivants :
Ces actions ont un coût : 556 615 F cofinancé par la Commune et le Contrat de Ville : (équipement, ustensiles, ingrédients et coaching.) C’est l’objectif de la délibération.

Projet Fa'a iho mai à Maiao

Le projet fa’a iho mai a débuté en 2020 et entre dans sa quatrième année. Ce projet regroupe différentes actions : ateliers socio-culturels sous différentes formes : danse, chant, ukulele, percussions, initiation à la photographie, au théâtre, à la vidéo.
Dans la continuité de la transmission culturelle, le projet se déplacera pour une immersion à Maiao. Durant quatre jours de découverte, 20 jeunes de Moorea et 20 jeunes de Maiao partageront leur quotidien, leur histoire en langue tahitienne.
Date du la tenue du projet : vacances de novembre 2023.
Coût : 1 353 305F cofinancé par la commune 620% et le contrat de ville 40%

Subvention des associations

Une subvention de 15 millions a été votée par les élus de Moorea-Maiao lors de sa séance du 30 mars 2023. Cette année encore, les associations ont reçu une subvention de la commune pour mener à bien leurs projets.

Indemnité de fonction des membres du conseil

Il s’agit ici d’une modification suite au décret du 7 juillet 2022 publié dans le JO de la République Française.
Précédent 1ère Édition – Taurearea festival 2023 i Moorea

Moorea surnommée l’île sœur est l’un des endroits les plus mémorables de Polynésie, de par sa beauté, son authenticité, ainsi que la convivialité et la gentillesse de sa population.

Page Facebook de la Commune

Nous situer

Commune de Moorea - Maiao © 2024. Tous les droits sont réservés.