Taking too long? Close loading screen.

Hommage à la stèle de To’atea

Depuis le 9 août 2008, date du premier anniversaire du terrible crash d’Air Moorea, les élus de la Commune de Moorea-Maiao, les proches ou amis des disparus, se rassemblent chaque année sur le site du point de vue de To’atea où est érigée la stèle du souvenir en hommage aux victimes de ce terrible accident qui a bouleversé toute la Polynésie.
L’accident s’est produit aux environs de 12h30 ce jeudi 9 aout 2007, le « Twin Otter » de la compagnie aérienne "Air Moorea" assurant régulièrement la liaison Tahiti Moorea, s’abîmait en mer juste après son décollage de l'aéroport de Temae à Moorea à moins de 2 km de la côte, ne faisant aucun survivant. 20 passagers et pilote se trouvaient à bord !
Pour leur rendre hommage, une trentaine de personnes dont le maire de Moorea-Maiao Evans Haumani, s’est donnée rendez-vous à 8h du matin sur site pour participer à ce qui est devenue une traditionnelle cérémonie de recueillement en mémoire des vingt victimes, passagers, le pilote,
hommes et femmes, polynésiens, métropolitains et américains, résidents, touristes ou en mission professionnelle.

Discours du Maire, Evans HAUMANI

Tātou pauroa, Ia Ora na
Ia Ora na i tō tātou farereiraa i teie po’ipo’i
16 ans que la Commune de Moorea-Maiao, ses élus commémorent cette tragédie. Comme le 14 juillet est inscrit au calendrier national, le 29 juin et inscrit au calendrier du Pays, le 09 août est inscrit au calendrier de la Commune de Moorea-Maiao. Elle est une date très symbolique.
Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour rendre hommage à toutes les victimes du tragique accident aérien qui s’est produit il y a maintenant 16 ans. Cette catastrophe nous a tous frappés, laissant derrière elle une vague de douleur et de tristesse.
En cet instant de deuil, nous avons une pensée pour toutes les personnes qui ont perdu la vie dans cet accident. Chaque personne dans cet avion représente une vie précieuse qui a brutalement interrompue. Nous honorons leurs mémoires et nous exprimons notre soutien et notre solidarité envers leurs familles et leurs proches.
Permettez moi de rappeler que cette tragédie a touché des gens issus de différentes communautés, de différents pays et de différentes cultures. Ce drame transcende les frontières et nous rappelle la fragilité de la vie humaine. Aujourd’hui nous rendons hommage aux membres des équipes de secours, aux services d’urgences, aux pêcheurs, aux autorités du Pays, de l’État et de la Commune qui ont travaillé et tout mis en œuvre pour tenter de sauver des vies. Mais nous saurons bien plus tard qu’il n’y aura aucun survivant
Le dévouement et le courage de toutes ces personnes méritent notre admiration et notre reconnaissance. Que leur engagement serve d’exemple à tous, rappelant la valeur de la solidarité et de l’entraide au sein de notre société.
Aujourd’hui au nom du conseil municipal, je tiens à les remercier et à leur témoigner tout mon respect et ma considération. Cette tragédie nous a également fait réfléchir sur les leçons que nous pouvons tirer. La sécurité de l’aviation est une priorité absolue et tout doit être mis en œuvre pour renforcer les protocoles et les réglementations en vigueur. Chaque vie compte et chaque passager doit avoir l’assurance de voyager en toute sécurité.
Que leur souvenir reste à jamais gravé dans nos cœur
Je vous remercie de votre écoute.
Māuruuru maita’i

Discours d'Alain DRUET

Frère de Bruno, une victime
Ce 9 août, des vies se sont arrêtées brutalement. Ce qui est certain, c'est que en 16 ans, les cicatrices ne ce sont pas totalement refermées, et nous avons toujours dans nos cœurs une pensées pour tous ces disparus. Mais je voudrais apporter un peu de lumière à cette cérémonie. 16ans c'est rapide et c'est assez long à la fois, mais cela de doit pas empêcher de regarder vers l'avenir.
Je voudrais avoir une pensée pour les vivants et leur dire que c'est normal que la force de la vie son cours. C'est normal que la puissance de la vie ressurgisse dans nos familles. Et nous devons chérir tous ces petits bonheurs que nous avons tout autour de nous tout au long de l'année, des petits bonheurs qui nous rappellent que la vie vaut d'être vécue. Il est normal que des veuves, des veufs retrouvent un compagnon : ils ne doivent pas avoir honte. Il est normal que ces familles se recomposent. Le passé est le passé. Les souvenirs sont là mais le chemin de l'avenir doit être éclairé par cette lumière de vie qu'il nous appartient de chérir.
Précédent Signature de l’avenant & Inauguration fontaine

Moorea surnommée l’île sœur est l’un des endroits les plus mémorables de Polynésie, de par sa beauté, son authenticité, ainsi que la convivialité et la gentillesse de sa population.

Page Facebook de la Commune

Nous situer

Commune de Moorea - Maiao © 2024. Tous les droits sont réservés.