Taking too long? Close loading screen.

Rencontre Chorale et Concours Orero

Ils étaient près de 300 élèves à se donner rendez-vous ce matin pour présenter une chorale, se produire en public et aussi voir 5 camarades participer au concours du meilleur orateur en reo tahiti, le concours du meilleur orero. Le reportage

La onzième édition du concours de orero pour la circonscription N° 8 Moorea-Maiao s’est tenue ce mardi 16 mai à la salle omnisports d’Afareaitu.
Quatre candidats étaient en lice, Tepuaiti Marsault de l’élémentaire de Haapiti, Tehaulani de Teavaro, Lauvenia Clark pour Paopao et Fenua Rupea pour Maatea.
Le premier prix a été décerné à la prétendante de Maatea, Fenua RUPEA avec son pari pari Ma’atea mau écrit par Marania FEUTI.
La jeune élève de Maatea représentera son île lors de la grande représentation des finalistes du concours de Orero en Polynésie française qui se déroulera le 16 juin à 18h à la salle Manuiti de Paea.

Un spectacle sous le signe de : « Enfant polynésien, qu'en est-il de ton identité culturelle ? » et qui rassemblera l’ensemble des orateurs primés de tous les archipels de Polynésie, avec quelques invités faisant partie du triangle polynésien, la Nouvelle-Zélande, Hawaii et Île-de-Pâques.

Un autre candidat Anouar Aghrrabou, accompagné d’un petit groupe de quatre élèves, était aussi en lice, avec cette petite particularité que ce candidat est un élève malentendant, donc muet.
Sa prestation «‘orero na roto i te rea ‘apa » (déclamation avec la langue des signes) était accompagnée de texte lu en français et en reo tahiti par ses quatre camarades. Le jeune Anouar 9 ans, évoquait avec son langage habituel, son cas d’élèves d’une classe d’inclusion de Teavaro « sourd-muet » vivant au sein d’une famille en partie touchée par ce handicap. Anouar et ses camarades ont obtenu le prix spécial du jury.
Une grande chorale rassemblant 350 élèves du troisième cycle issus de quatre écoles Maharepa, Teavaro, Afareaitu et Paopao, a accompagné les orateurs en proposant des chants entre chaque prestation orale. Soit six chants, dont un himene ruau, proposés après les hymne polynésiens et National en ouverture.
Ernest Marchal, inspecteur de l’Education Nationale en charge de la circonscription n°8 (Punaauia-Moorea-Maiao) a rappelé au public l’importance d’un tel concours qui, en marge de l’aspect déclamatoire s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche identitaire qui s’est traduit entre autre par la rédaction des textes présentés sous la forme de pari pari fenua .

Moorea surnommée l’île sœur est l’un des endroits les plus mémorables de Polynésie, de par sa beauté, son authenticité, ainsi que la convivialité et la gentillesse de sa population.

Page Facebook de la Commune

Nous situer

Commune de Moorea - Maiao © 2024. Tous les droits sont réservés.