Taking too long? Close loading screen.

Week-end chargé à Moorea

Week-end chargé à Moorea avec la visite de deux paquebots de croisière samedi et dimanche, et présence de nombreux athlètes pour la X-Terra. Deux événements qui rassemblent plus de 8000 visiteurs...
Notre commune a une nouvelle fois démontré ce week-end qu’elle sait maintenir la barre lors de tenue simultanée d'événements, qu’ils soient sportifs ou liés au tourisme de masse.
Ce samedi 21 et dimanche 22, se superposent en effet des épreuves du XTerra international, et le débarquement de croisiéristes du Norwegian Spirit et ses 2000 passagers (samedi) et de « l’Ovation of the Seas » (dimanche) l’un des rares très grands paquebots à passer par le fenua avec 4900 passagers.
Soit environ 8000 visiteurs sur deux jours qui s’ajoutent aux 18 200 résidents permanents. Et nous ne comptons pas les visiteurs qui ont décidé de venir passer le week-end sur notre belle île.
Bref, cela fait beaucoup de monde à accueillir, à encadrer et à prendre en charge, la plupart d’entre eux ayant décidé de partager les mêmes espaces : Opunohu.
S’il n’est pas rare que des athlètes en course côtoient les touristes en visite guidée, c’est la première fois que deux événements rassemblent autant de visiteurs sur des circuits en partie identiques, ce qui a apporté un peu de tension entre la filière touristique et celle de l’événementiel sportif.
La X-Terra, une épreuve internationale qui n’est plus à présenter, elle se déroule régulièrement sur deux jours (samedi et dimanche) avec cinq courses au programme pour tous les niveaux, certaines figurant dans le calendrier international des grands évènements sportifs. Ces épreuves se font en partie sur le lagon, donc là, pas trop de souci de cohabitation, les autres circuits consistent à courir dans des sentiers de caldeira avec une partie sur route (fond de baie au Y au-dessus des banians). C’est là que ça chauffe un peu.
En effet, pour les prestataires touristiques et en particulier les safari ou tours en bus, le domaine de Opunohu est aussi leur « terrain de jeu » avec ses arrêts sur les sites archéologiques et point de vue du belvédère. Et pour y accéder, on passe par le tronçon qui relie le fond de la baie à la fourche qui mène au lycée agricole. C’est-à-dire un tronçon utilisé aussi par les coureurs. Tronçon qui d’ordinaire est fermé à la circulation durant les courses pour raison de sécurité, ce que n’entendent pas de la même manière, les prestataires qui se sont préparés à l’un des plus importants week-ends d’activité de l’année avec la venue de ses deux volumineux paquebots.
L’autorité communale garant de l’ordre public et de la sécurité de tous, par la voix du maire Evans Haumani, a donc décidé de prendre les choses en main. 8000 personnes à gérer durant deux jours sur un même spot, relève du défi si l’on ne choisit pas la solution de facilité qui consiste à interdire une activité en faveur d’une autre.
Une réunion a donc été programmée mercredi dernier à la mairie de Moorea en présence du maire et des membres de son cabinet, de quatre représentants de prestataires touristiques directement concernés par le circuit de Opunohu, du président du comité du tourism et de son adjointe, et les représentants de la X-Terra.
Le milieu touristique campe sur la tenue de ses activités sans restriction : « Nous ne souhaitons pas empêcher la XTERRA de se produire samedi et dimanche mais nous voulons trouver un accord afin que les prestataires touristiques puissent passer par la route d'entrée du Belvédère (Fare Natura/Criobe) afin de mener à bien nos activités car nous accueillerons le samedi 21 le paquebot NORWEGIAN avec à son bord plus de 2000 pax et le dimanche 22 l’OVATION avec plus 4900 pax. » « On ne peut pas changer le calendrier de la venue des paquebots de même que changer l'itinéraire des tours déjà vendus avant l'arrivée des paquebots. » « Les paquebots de plus de 4000 passagers viennent une à deux fois par an et leur escale sont prévue 3 ans à l'avance minimum. A chaque arrivée plus d'une cinquantaine de prestataires touristiques terrestres ou nautiques, plus de 60 artisans, plus d'une dizaine d'agriculteurs et plus d'une quinzaine de patentés travaillent ».
Les organisateurs de l’événement sportif campent eux-aussi sur leur position: « Chaque année, il y a en Polynésie des courses internationales ou locales qui bloquent temporairement des accès. C’est pour la sécurité des sportifs. Ce sont des courses qui promeuvent nos îles en termes de communication à l’étranger. Le XTERRA en fait partie. De nombreux sportifs étrangers profiteront des safaris durant leur séjour ici.
Nous avons laissé un passage par la route des ananas pour la montée au Belvédère pour ne pas totalement bloquer la caldeira. » « Le calendrier des sportifs a lui aussi été arrêté il y a plusieurs mois, il est impossible de décaler la tenue des épreuves sportives qui font partie d’un calendrier international comme c’est le cas pour la Triathlon X épreuve reine de cet événement avec des coureurs venus tout spécialement de l’étranger ».
Pour le maire, Il convient donc de mettre d’accord tout le monde tout en conciliant les besoins de sécurité avec l’accès au domaine aux prestataires touristiques, sportifs et riverains qui habitent au-dessus du lycée agricole.
Après plus d’une heure d’échanges et de débat parfois tendus, des concessions de part et d’autres ont été faites pour arriver aux décisions suivantes :
🔴 SAMEDI 21-10-2023
Décalage de l’horaire de départ de la course à 11h30 au lieu de 10h30, permettant d’ouvrir l’accès à la route entre fond de baie d’Opunohu et « Y » des banians jusqu’à 11h00. Impératif : tous les prestataires devront avoir libéré les domaines Rotui et Painapo à 11h00.
La route reliant le Belvédère au fond de la baie de Cook (par la route des ananas) reste ouverte toute la journée.
🔴 DIMANCHE 22-10-2023
Suppression de 2 courses sur les trois prévues, et décalage de 1h15 de l’horaire du départ, permettant d’ouvrir l’accès à la route entre fond de baie d’Opunohu et « Y » des banians jusqu’à 10h00, et rouvrir cette route à 12h00.
La route reliant le Belvédère au fond de la baie de Cook (par la route des ananas) reste ouverte toute la journée.
Tavana Evans Haumani a dans la foulée, pris l’attache du cabinet du ministre de l'Equipement pour obtenir leur concours dans la réfection de la route des ananas et pour la mise à disposition du site Direction de l’Equipement de Opunohu à des fins de parking.
Le village Xterra est installé pour les deux jours de compétitions dans les jardins du Fare Natura et du CRIOBE.
Les coureurs évolueront sur la route entre le fond de la baie et le Y au-dessus des banians, ainsi que dans les domaines Rotui et Opunohu.
Samedi les bus et quad safari pourront travailler jusqu’à 11h avant la fermeture du tronçon, Dimanche fermeture à 10h et reprise des rotations des véhicules dès 12h sans nouvelles interruptions.
La route des ananas reste ouverte toute la journée de samedi et de dimanche, mais elle reste difficilement praticable il faut bien le dire.
Il a par ailleurs été décidé que dorénavant, les deux partis en cause se rencontrent bien avant la tenue de leurs événements respectifs pour décider des conduites à tenir en matière d’organisation et de sécurité pour tous.
Quant au public, il est cordialement invité à d’une part, assister aux différentes courses de la X-Terra tout en respectant les consignes de sécurité, cela a été le cas samedi matin avec plus de 300 personnes accompagnants ou spectateurs, une occasion aussi pour voir l’un des plus gros paquebots en visite au fenua, (348 m) « Ovation of the Seas », appartenant à la « Royal Caribbean » avec ses 4900 passagers. Comme pour son premier passage au fenua en avril 2019, le paquebot sera mouillé en baie de Opunohu toute la journée de dimanche.
Précédent Bénédiction de « Teatarau 2 »

Moorea surnommée l’île sœur est l’un des endroits les plus mémorables de Polynésie, de par sa beauté, son authenticité, ainsi que la convivialité et la gentillesse de sa population.

Page Facebook de la Commune

Nous situer

Commune de Moorea - Maiao © 2024. Tous les droits sont réservés.